Jeûne intermittent : le guide complet pour réussir le fasting !

De nos jours, nous souffrons de nombreuses maladies principalement liées à notre alimentation. Obésité, hypertension, maladies cardiovasculaires, etc. sont très intimement liées à notre manière de nous alimenter. Bien qu’il existe de nombreux moyens pour y remédier, tels que l’activité physique et sportive, les régimes alimentaires, etc., nous ne parvenons pas toujours à réguler notre organisme. Vous pouvez désormais vous mettre au jeûne intermittent pour vous y aider. Cette méthode efficace est reconnue pour ses bienfaits sur la santé de l’Homme. Vous avez certainement des appréhensions en ce qui concerne le jeûne intermittent. Qu’est-ce que le jeûne intermittent ? Comment le faire ? Quels sont ces avantages ? Nous vous apportons des réponses à ces questions afin de vous permettre de mieux cerner cette pratique. Découvrez toutes les informations relatives au jeûne intermittent, aussi appelé fasting.

 

QU'EST CE QUE LE JEUNE INTERMITTENT ?

L’alimentation joue un grand rôle dans le maintien de notre santé. Vous avez surement entendu de nombreuses fois que nous nous alimentons très mal ! Pour surmonter ce problème, de nombreuses pratiques ont vu le jour, tel que le jeûne. En général, le jeûne est une pratique consistant à se priver volontairement, sur une période donnée de nourriture, voire d'eau. Cette pratique est très stressante pour l’organisme. C’est pourquoi une pratique moins contraignante a vu le jour : le jeûne intermittent.

Le jeûne intermittent en pratique consiste simplement à faire des jeûnes courts en suppléant à une période de jeûne et la reprise d’un régime alimentaire normal. Psychologiquement plus facile pour les pratiquants, le jeûne intermittent est aussi appelé jeûne par intervalles ou encore fasting. Cette pratique n’est pas un régime, mais tout simplement une réorganisation de votre mode d’alimentation, vous permettant de jeûner raisonnablement en suivant des périodes et un rythme déterminés.

 

 

COMMENT FONCTIONNE LE FASTING ?

Il est plus aisé de pratiquer votre jeûne intermittent si vous êtes au courant du type de jeûne que vous mettez en pratique. De nos jours, il existe plusieurs modèles de jeûne intermittent pratiqués par les adeptes. Il s’agit de :

- La méthode 16-8, consistant à jeûner pendant 16 heures tous les jours et ne s’alimenter que pendant 8 heures .

- La méthode 5-2, consistant à restreindre sa prise d’aliments à 500 calories par séance, pendant deux jours non consécutifs dans la semaine, et pendant les autres jours, vous vous alimentez normalement .

- La méthode exclusive, quant à elle consiste à alterner des périodes de privation de nourritures de 24 heures, suivie d’une phase d’alimentation équilibrée.

Peu importe le type de jeûne pour lequel vous opterez, c’est à vous de trouver votre rythme. Vous pouvez par exemple décider de vous alimenter uniquement le soir.

 

QUI PEUT SUIVRE LE JEUNE INTERMITTENT ?

Le jeûne n’est pas une pratique récente, mais elle se fait depuis longtemps. Le jeûne intermittent, moins contraignant, peut être suivie par tout le monde.

Ainsi, le jeûne intermittent en termes de recommandation est indiqué pour :

- Les sportifs à la recherche de moyens efficaces pour augmenter leurs productivités .

- Les personnes souhaitant dynamiser, relancer leur organisme et prendre soin d’eux .

- Les personnes qui veulent retrouver les sensations de leur corps et leur esprit .

- Les personnes souhaitant retrouver une silhouette fine, maigrir grâce au jeune intermittent et avoir une masse musculaire convenable ; etc.

Ainsi, que vous soyez sportif ou non, vous pouvez pratiquer le jeûne intermittent.

Le jeûne intermittent n’est pas un régime alimentaire et donc il n’est pas très contraignant pour votre organisme ou pour vos habitudes. Donc, si vous en ressentez le besoin, préparez-vous et lancez-vous dans votre jeûne intermittent.

 

 

COMMENT S'Y PRENDRE POUR DÉBUTER LE FASTING ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la pratique du jeûne intermittent est moins exigeante et plus aisée à mettre en œuvre que le jeûne complet puisqu’il met moins le corps à l’épreuve, mais vous devez bien vous y prendre afin de ne pas causer plutôt du tort à votre organisme.

Pour réussir votre période de jeûne intermittent, vous devez vous préparer et bien vous y prendre. Tout d’abord, vous devez choisir le type de jeûne intermittent que vous allez suivre. Nous avons énuméré précédemment ces divers types de jeûne intermittent. Aussi, vous devez déterminer la durée totale de votre période de jeûne afin de vous fixer un cap.

Afin d’habituer votre organisme au jeûne, vous pouvez y aller progressivement en commençant par une journée de jeûne par semaine, puis y aller progressivement jusqu’à trouver votre rythme. Ce type de jeûne peut être suivi toute l’année ou alors, il ne peut s’agir que d’une cure de quelques semaines.

Ensuite, dans sa mise en œuvre, je vous conseille de commencer par le jeune 16/8 qui est le plus facile. Vous pourrez choisir de sauter soit le petit déjeuner ou le diner afin d’atteindre vos objectifs. Par exemple, si vous faites votre dernier repas de la journée à 20h, vous pouvez reprendre votre premier repas le lendemain à 12h Faites ce choix en fonction de votre travail journalier. Pendant la période de jeûne, seules l’eau, les tisanes, le café et le thé sont autorisés, et vous ne devez pas chercher à combler cette période de jeûne en mangeant plus que nécessaire durant la période d’alimentation. Avec le temps, vous pouvez également augmenter la fenêtre de jeune jusqu'à 20 heures pour augmenter ses bienfaits !

Après votre période de jeûne, pour votre premier repas de la journée, évitez les aliments difficiles à digérer, préférez les légumes et des fruits (cru ou cuits) pour casser votre jeûne. De plus, afin de rendre le jeûne productif, vous devez opter pour une alimentation variée et équilibrée pendant votre période d’alimentation. Privilégiez à cet effet les fruits et légumes, céréales et légumineuses, les œufs, les viandes blanches et les poissons, mais réduisez les fritures, produits laitiers, sucreries, viande rouge, etc.

 

QUELS SONT LES AVANTAGES DU JEUNE INTERMITTENT ?

Il est certain que le jeûne complet ou intermittent est très exigeant pour le corps. Cette difficulté reste nettement avantageuse pour votre organisme. Notez que nos organismes gèrent mieux les privations que les excès. Ceci se justifie par le fait que de nombreuses maladies dont nous souffrons découlent de la difficulté qu’éprouvent nos organismes à épurer, éliminer et se débarrasser des excès et les toxines.

Suivre une période de jeûne intermittent est donc bénéfique pour notre organisme à plusieurs égards. La bonne nouvelle est que le jeûne intermittent est un précieux atout thérapeutique tant pour notre corps que pour notre esprit.

Ainsi, pour la santé de notre corps, le jeûne intermittent comme vertu permet de :

- Mettre en marche et faciliter le processus de détoxification de l’organisme
- Contribuer au renforcement du système immunitaire
- Accélérer le repos physiologique, notamment pour notre système digestif
- Favoriser la combustion des graisses, entrainant la perte de poids
- Augmenter le taux d’hormones de croissance (GH) permettant de préserver la masse musculaire
- Lutter contre le stress oxydatif, permettant ainsi de préserver la jeunesse du cerveau
- Relancer les processus métaboliques et les émonctoires
- Réduire le taux de cholestérol LDL et les triglycérides sanguins, améliorant ainsi notre santé cardiaque
- Enclencher le processus de réparation cellulaire, nous mettant ainsi à l’abri des cancers

Dans la même lancée, le jeûne intermittent en termes d’atouts permet d’optimiser le fonctionnement de votre esprit, ceci en vous permettant :

- De retrouver la sensation de satiété
- D’améliorer vos capacités sensorielles et intellectuelles
- D’améliorer votre concentration en vous focalisant sur l’utile
- D’avoir une meilleure gestion de vos émotions et du stress
- D’apprendre à vous détacher de certains plaisirs physiques et matériels

 

QUELS SONT LES RISQUES LIÉS AU FASTING ?

Les bienfaits du jeûne intermittent sont avérés. Cependant, dans la pratique, il arrive que certaines personnes en fassent plus que nécessaire et elles s’exposent à des complications et à des problèmes dans leurs organismes.

De nombreux problèmes liés à la mauvaise pratique du jeûne intermittent ont été rapportés. Ainsi, une restriction calorique trop importante peut en effet conduire votre organisme à :

- Subir des rages de faim fréquentes et douloureuses
- Devenir irritable
- Avoir une mauvaise haleine (halitose)
- Subir des troubles alimentaires
- Développer l’hypoglycémie
- Être déshydraté
- Avoir des difficultés de concentration et des troubles du sommeil
- Développer l’asthénie
- Subir un déséquilibre métabolique du fait d’une pratique accrue du jeûne intermittent

Quoi qu’il en soit, pour éviter ce type de problèmes et complications, vous devez établir un excellent programme de jeûne et le suivre à la lettre. Et il est même conseillé de ne faire ce jeûne que de manière discontinue, tout en l’accompagnant d’une bonne hygiène de vie et d’une activité physique régulière.

 

QUELLES PRÉCAUTIONS PRENDRE AVANT DE COMMENCER LE JEUNE INTERMITTENT ?

Bien que le jeûne intermittent soit une pratique avantageuse pour votre organisme, vous devez être précautionneux dans sa mise en pratique. Il est certain que pour les personnes ne présentant aucun souci de santé particulier, le jeûne intermittent ne pose pas problème lorsqu’il est pratiqué sur une période courte, mais ce n’est pas le cas pour les autres.

Afin d’éviter de subir tous ces risques liés notamment à une mauvaise pratique du jeûne intermittent, il y a quelques précautions que vous devez prendre. Ces précautions sont tant liées aux personnes qui pratiquent le jeûne qu’à la manière de le faire, puisque cette pratique peut s’avérer dangereuse. Ainsi, pour réussir votre jeûne intermittent, mettez ceci en pratique.

- Le jeûne intermittent doit être pratiqué de préférence sur une période courte, afin de permettre à votre organisme de se remettre du stress.

- Il est proscrit pour toutes les personnes souffrant de pathologies cardiaques, les diabétiques, les sujets immunodéprimés.

- De même, les femmes enceintes, les enfants, les personnes prenant des médicaments à heures fixes, etc., ne doivent pas pratiquer le jeûne intermittent.

- De plus, dans la pratique de votre jeûne intermittent, vous devez contrôler et vous assurer de ne pas réduire drastiquement ou d’augmenter considérablement les quantités d’aliments consommés durant vos jours d’alimentation normale.

- Enfin, si vous avez des appréhensions, il est déconseillé de se lancer dans le jeûne intermittent sans en parler à votre médecin ou à un professionnel, puisque le danger de déséquilibre alimentaire est omniprésent

Ainsi, vous devez pratiquer le jeûne intermittent avec précaution en restant toujours à l’écoute de votre corps. Il est préférable pour vous de ne pas être seul lorsque vous le pratiquez. Le jeûne intermittent n’est avantageux qu’en ce qu’il ne contribue pas au déséquilibre des concentrations en vitamines et minéraux de votre corps. Assurez-vous donc d’y veiller !

Ainsi, le jeûne intermittent est un excellent atout thérapeutique pour votre organisme. Aussi, il vous permet de mieux vous préparer pour la pratique du jeûne complet et vous permet de vaincre aisément vos mauvais comportements alimentaires qui ne sont pas avantageux pour votre organisme.

Le tout c’est de bien vous y prendre dans sa mise en œuvre afin de ne pas subir les contrecoups liés à sa mauvaise pratique. Si vous doutez faites-vous accompagner par un médecin, afin de bénéficier d’un suivi plus professionnel. Quoi qu’il en soit, adopter le jeûne intermittent comme mode de vie s’avèrera très utile pour vous permettre de vaincre les maladies et de vivre plus longtemps.

Pour ceux qui souhaitent maigrir et perdre du poids efficacement et rapidement, vous pouvez essayer le régime hypocalorique.

T-shirt blanc homme 100% Bio Eternel

29,99 EUR 49,99 EUR
Vous économisez 20,00 EUR (40 %)
Quantité
Checkout Secure

AVIS

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré